Le Point sur les Marchés Financiers du 22 Novembre 2018

Après les protestations en France le weekend dernier et les inquiétudes qui continuent à grandir sur le marché Chinois, voici le point sur les marchés financiers pour le 22 Novembre 2018.

SINGAPOUR — Les marchés mondiaux ont repris à la hausse ce mercredi après deux jours de pertes importantes de la part des grandes entreprises technologiques, qui ont entraîné les indices américains dans le rouge.

KEEPING SCORE : En Europe, l’indice DAX de l’Allemagne a bondi de 1 % à 11 171,17 et le CAC 40 de la France a gagné 0,6 % à 4 954,32. Le FTSE 100 britannique a progressé de 0,7 % à 6 996,56. Les contrats à terme sur l’indice de référence Standard & Poor’s 500 ont augmenté de 0,7 % à 2 659,00 $ et ceux de l’indice Dow Jones Industrial Average ont augmenté de 0,6 % à 24 584,00 $.

EN ASIE : Le Nikkei 225, l’indice de référence du Japon, a chuté de 0,4 % à 21 507,54. En Corée du Sud, le Kospi a reculé de 0,3 % à 2 076,55. L’indice Hang Seng de Hong Kong a augmenté de 0,5 % à 25 971,47 $ et l’indice de Shanghai a légèrement augmenté de 0,2 % à 2 651,51 $. L’indice australien S&P/ASX 200 a perdu 0,5 % à 5 642,80. Les marchés ont aussi baissé à Taïwan, en Indonésie et aux Philippines, mais ont augmenté à Singapour et en Thaïlande.

DES TENSIONS ENTRE LES ÉTATS-UNIS ET LA CHINE

Un sommet qui s’est tenu en Papouasie-Nouvelle-Guinée et qui s’est terminé sans communiqué de presse a mis en lumière un différend commercial entre les États-Unis et la Chine. Des versions préliminaires du communiqué ont montré que les États-Unis voulaient un langage fort contre ce qu’ils disent être des pratiques commerciales déloyales de la part des chinois, tandis que la Chine voulait une opposition claire au protectionnisme et à l’unilatéralisme des Etats Unis. Le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping doivent se rencontrer au sommet du G20 dans le courant du mois, mais il n’est pas certain que les pourparlers permettront de réduire les tensions. Les nouveaux règlements de sécurité nationale proposés par l’administration Trump, qui pourraient limiter les exportations de produits de haute technologie dans des domaines comme l’informatique quantique, l’apprentissage des machines et l’intelligence artificielle, ont pesé lourd sur le secteur technologique.

L’HEURE DE L’EUROPE : Les opérateurs attendent de voir si l’Union européenne va lancer une procédure de déficit contre l’Italie pour son projet de budget. Ils attendent également une rencontre entre le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et le Premier ministre britannique Theresa May, qui évoquera les relations futures entre l’Union et la Grande-Bretagne.

ÉNERGIE : Les prix du pétrole ont rebondi mercredi après s’être effondrés sous l’effet de la hausse de l’offre et du ralentissement de la croissance mondiale. L’indice de référence du pétrole brut américain a ajouté 1,06 $ à 54,49 $. Le contrat a chuté de 3,77 $ pour clôturer à 53,43 $ à New York, son prix le plus bas en plus d’un an. Le Brent, la norme internationale, a gagné 81 cents pour s’établir à 63,34 $. Mais il a chuté de 4,26 $ à 62,53 $ à Londres.

DEVISES : Le dollar est passé de 112,76 yens à 112,88 yens mardi soirs. L’euro est passé de 1,1367 $ à 1,1404 $.